Au Cœur des Voix

Gérald Chagnard

musicien (saxophone, mandoline, banjo, flute), compositeur, luthier numérique, il est membre fondateur du collectif l’Arbre Canapas avec Sylvain Nallet.

Depuis 1995, il a fait partie des groupes la Grande Déformation, l’Eléfanfare, Hékla, et du collectif Ishtar;
il s’est aussi enrichi par la rencontre de nombreux musiciens tel que René Lussier, Claude Tchamitchian, Guillaume Orti, Lionel Marchetti, les Djiguyia…
Il est titulaire du D.U.M.I.
Depuis 2005, ses spectacles jeune public « Prises de bec », «  Derrière les bruissons » , « La Cour d’Eole » et « Carrés Sons » de la Corde à Vent tournent régulièrement dans toute la France. Il joue également avec l’Effet de Foehn et propose « Musiques Bruissonnières » une exposition sonore interactive. Au sein de ces formations, il développe des musiques de traverses au carrefour de multiples esthétiques.
Depuis 2010 il développe le projet de recherche l’Orchestronique autour de nouvelles lutheries numériques (détournements de gamepad, dancepad, camera Kinect) qui lui permettent d’explorer de nouveaux territoires sonores aussi bien sur scène avec foSolo- que lors de résidences de création avec des musiciens amateurs (écoles, lycées, écoles de musique).

Récemment ses recherches musicales croisent les arts visuels : en 2017, il crée le concert illustré « Les sept messagers » d’après Dino Buzzati avec Patrick Vaillant (mandoline électrique) et Vincent Desplanche (aquarelle en direct). En 2018 il participe à la création « Je ne suis pas une bête sauvage » inspiré de l’oeuvre foisonnante de l’artiste d’Art Brut Adolf Wölfli.
Il participe également à la résidence « Les Arts Caméleons » sur le territoire de l’Albarine (2017-2019) où il crée l’installation sonore Cocon avec la plasticienne Kristelle Paré.
En 2018 il crée le duo Cocagne avec Hélène Péronnet et compose pour le spectacle Isolo du jongleur Jérôme Thomas.

Retour en haut